Questions fréquentes

La recherche sur les FODMAPs dans les aliments est constamment mise à jour et les aliments sont testés régulièrement, mais tous les aliments ne peuvent pas être testés. Parfois, les aliments vont être classés en fonction d’hypothèses éclairées qui peuvent entraîner des divergences d’opinion. La taille des portions peut souvent décider si un aliment est faible ou riche en FODMAP, de sorte que certaines listes peuvent offrir des informations différentes, mais les deux sont exactes en raison de la taille de la portion.

Enfin, comme la recherche à l’université de Monash se poursuit, il arrive que les aliments soient reclassés dans une catégorie différente.

Ce régime est un moyen de soulager au mieux les symptômes du SII mais ne guérit pas complètement, car à date aucun traitement ne guérit de la maladie. Mais il a le mérite d’atténuer voire de faire disparaître les symptômes des patients dans 75% des cas ! (selon les études de la Monash University). Une belle découverte qui mérite d’être testée en attendant que la recherche avance.

A date il n’existe pas de traitement pour guérir du SII. Néanmoins, pour vous soulager vous pouvez essayer de prendre des gélules de charbon ou d’ultra-levure, en préventif avant un repas ou pour calmer une crise. Testé et approuvé ! 

En ce qui concerne les probiotiques, je mets des réserves. J’ai personnellement essayé et clairement, cela n’a pas fonctionné, ça a même empiré mes symptômes alors que je ne mange plus de FODMAPs. Si vous avez essayé des probiotiques qui fonctionnent, faites-le moi savoir ! Vous pouvez lire mon article à ce sujet : Les probiotiques : traitement miracle ou faux-semblant ?

Non, chaque individu peut tolérer des niveaux différents de FODMAP et certains aliments peuvent être parfaitement bons à consommer. Le rééquilibrage FODMAP est justement un moyen de savoir dans quelle mesure votre corps tolère certains aliments. La liste des FODMAPs indique les aliments susceptibles de vous causer des troubles, mais il vaut mieux faire un vrai effort de détection grâce au protocole. Ceci afin de pouvoir détecter vos propres intolérances et manger un maximum de chose par la suite !

Heureusement non ! Il est en effet hautement improbable que vous soyez intolérant à toutes les catégories de FODMAP. Pour le savoir, il suffit de suivre le protocole du rééquilibrage FODMAP sérieusement.

Alors, tout d’abord le régime faible en FODMAPs consiste à supprimer toutes les sources de sucres complexes durant les premières semaines seulement. Mais il est avant tout conçu pour que vous découvriez vos intolérances propres et ainsi vous permettre de garder une alimentation la plus équilibrée possible sans problème.

Suite à mon expérience et aux retours que j’ai collectés, je peux vous dire qu’ingérer des aliments que votre corps rejette est d’autant plus risqué car vous allez mal absorber les nutriments ingérés. Et c’est là que commencent la fatigue chronique et autres symptômes plus difficiles à vivre que des potentielles carences. N’hésitez pas à faire des tests sanguins accompagné de votre médecin avant et après le régime, les résultats parleront d’eux mêmes. 

Pas du tout. Et je vous le déconseille vivement. Le régime FODMAP porte mal son nom, il s’agit en fait d’un rééquilibrage alimentaire, destiné aux personnes souffrant d’une maladie intestinale appelée colopathie ou Syndrome de l’intestin irritable (SII). Il n’est en aucun cas destiné à un objectif de perte de poids et ne doit pas être utilisé comme tel, ne serait-ce que par respect pour les patients qui suivent ce régime car leur santé en dépend 😉

Du jour au lendemain, ce régime vous demande d’arrêter de consommer : de l’alcool, du blé, des produits industriels, du sucre, des boissons à bulles, la plupart des desserts,… Cela vous étonne-t-il vraiment de perdre du poids ? 😉 Rassurez-vous, c’est passager. Vous allez aussi probablement ressentir une grosse fatigue au début, mais tout cela n’est que le temps que votre corps s’habitue à des apports nutritionnels différents. Par la suite, votre corps vous dira merci !

Le protocole FODMAP est-il fait pour vous ?

Découvrez si vos symptômes correspondent et les contre-indications à ce régime