Gaz intestinaux traitements et solutions

Gaz intestinaux : traitements et solutions

Appelée aussi aérophagie, parlons peu, parlons bien, il s’agit bien de gaz intestinaux dont on va parler dans cet article aujourd’hui ! Comment vous soulager ? Existe-t-il un traitement contre les flatulences et ballonnements disgracieux ?

Que ce soit votre alimentation, le stress, de la somnolence, une digestion difficile, un transit perturbé ou des ballonnements, il n’y a rien de plus désagréable que de subir ces symptômes sans savoir comment s’en libérer.

Il existe des traitements et des techniques pour les soulager. C’est ce que l’on va voir ensemble dans cet article.

Rappel : Cet article regroupe des conseils et les traitements cités le sont à titre indicatif. Il ne se substitue pas à une consultation médicale. Ces indications ne doivent pas être utilisées de façon prolongée sans avis médical. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

Gaz intestinaux : Quels traitements?

Le charbon végétal

Pour l’avoir testé personnellement, je trouve que le charbon végétal est LE remède numéro 1 contre les ballonnements et les flatulences ! En effet, il permettrait « d’absorber » les gaz intestinaux et ainsi limiter leur production. Vous pouvez le prendre juste avant le repas. Et en cas de crise digestive. Prudence si vous prenez un autre médicament en parallèle, il est recommandé d’espacer la prise de charbon d’un minimum de 2h avec tout autre traitement. Son effet est plutôt rapide et permet ainsi d’être plus serein en cas de digestion difficile pendant une réunion par exemple 😉 Attention, la prise de charbon doit rester ponctuelle. Si vos symptômes persistent, associés à des troubles digestifs, consultez votre médecin. Si vous abusez de ce remède trop souvent, vous risquez de subir une constipation. C’est pourquoi il est important de détecter avant tout la source de vos maux. Le Syndrome de l’Intestin Irritable peut en être à l’origine.

Antispasmodiques à visée digestive

Les antispasmodiques relâchent les muscles du tube digestif et des voies biliaires. Ils vont donc vous aider à atténuer les douleurs dues aux ballonnements car ils vont calmer les spasmes dans vos intestins. Parfois, ils sont couplés dans leur composition avec du charbon végétal, faites donc attention à ne pas prendre de double dose de charbon ! Ces médicaments peuvent être aussi associé dans leur composition à du siméticone, un pansement intestinal au silicone qui protège l’intestin. Des antispasmodiques à visée digestive sont disponibles sans ordonnance (Dolospamyl, Meteospasmyl,…). Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Antispasmodiques naturels

Feuilles de mélisse

En phytothérapie, on va proposer de la feuille de mélisse, traditionnellement utilisée contre les flatulences et ballonnements. Elle peut être présentée sous diverses formes, en gélules, teinture mère, infusion, … C’est une plante aux multiples propriétés, notamment antispasmodique. Elle est utilisée en cas de troubles nerveux, troubles digestifs et gastriques.

Huile essentielle de menthe poivrée

Autre option très intéressante : l’huile essentielle de menthe poivrée. Plébiscitée pour ses vertus antispasmodiques, elle stimule les sécrétions biliaires. Redoutablement efficace pour calmer instantanément nausées et douleurs abdominales.

Lors d’un EVJF, n’ayant pas connaissance de mon syndrome de l’intestin irritable à l’époque, une amie m’a donné de l’HE de menthe poivrée. 1 goutte sous la langue après le repas m’a beaucoup aidée à surmonter mes spasmes et mes nausées !

A noter les contre-indications suivantes : grossesse, allaitement, enfant de moins de 8 ans, asthmatique et antécédent de convulsion.

Pourquoi les gommes et probiotiques sont une fausse bonne idée ?

Quand vous recherchez un traitement contre les gaz intestinaux sur le net, une pléthore d’annonces de gélules en tout genre apparaît. Je vous conseille de redoubler de vigilance face à ces publicités.

Gommes à mâcher

Certains composants et excipients peuvent avoir un effet néfaste, notamment lorsque l’on a l’intestin irritable. Sirop de blé, sirop de glucose-fructose, pectine de fruit (généralement pomme), édulcorants, … Sont autant d’ingrédients indigestes et donc contre-productifs. Si vous êtes atteint du Syndrome de l’Intestin Irritable (SII) et êtes intolérant aux FODMAPs, je vous déconseille vivement d’en consommer. Au mieux, il ne se passera rien, et sinon, vous allez empirer vos symptômes.

Probiotiques

Les probiotiques sont des compléments alimentaires qui n’ont jamais scientifiquement prouvé leur efficacité. On va vous proposer des souches pour « repeupler votre microbiote« . Cependant, le microbiote est unique et propre à chacun. A moins de savoir exactement quelle souche il vous manque – et seul un gastro-entérologue compétent sur le sujet pourra vous le confirmer – je vous déconseille d’avaler des milliards de souches en gélules sans savoir ce que c’est exactement et sans le contrôle d’un spécialiste. Pour en savoir plus sur les probiotiques, vous pouvez lire mon article ici.

Les Foodmapers ont aussi lu :

Gaz intestinaux : d'autres solutions ?

Les bonnes pratiques au quotidien

On ne le répétera jamais assez, mais une bonne hygiène de vie et des habitudes simples vont naturellement vous aider à atténuer vos gaz intestinaux et ballonnements. A savoir :
  • Une alimentation saine et équilibrée
  • Mastiquer longtemps les aliments
  • Eviter les repas trop copieux, surtout le soir
  • Manger à heures fixes
  • Supprimer les boissons avec des gaz type sodas, eaux pétillantes mais aussi les boissons alcoolisées
  • Supprimer les chewing-gums
  • Prendre son temps pour manger (éviter d’avaler un sandwich « sur le pouce » en 5 min)
  • Supprimer les aliments difficiles à digérer et les édulcorants (le régime FODMAP est une solution)

Et si vous souffriez du Syndrome de l'Intestin Irritable (SII) ?

Et si vos ballonnements et flatulences étaient dû à un Syndrome de l’Intestin Irritable (SII) non décelé ? Si vos symptômes apparaissent après chaque repas et sont très fréquents, cela signifie peut-être que vous êtes intolérant aux FODMAPs. Ce sont ces sucres complexes présents dans les aliments et qui ne sont pas digérés par les intestins sensibles. Si vous avez été diagnostiqué atteint du SII, je vous conseille grandement de vous intéresser à ce rééquilibrage alimentaire FODMAP. Celui-ci peut soulager jusqu’à 75% des personnes atteintes (1) et il a littéralement changé ma vie (lire l’article : Mon histoire, une vie de souffrances avant la découverte des FODMAPs). Ainsi, dites adieu aux ballonnements, gaz intestinaux, ventre gonflé, troubles digestifs et bien d’autres symptômes parfois. Pour en savoir plus, rendez-vous sur cette page.

Et si vous souffriez d'un SIBO ?

Une conséquence très fréquente d’un syndrome de l’intestin irritable c’est le SIBO. Le SIBO, c’est une pullulation bactérienne au niveau de l’intestin grêle. Autrement dit, vous avez une surcharge de bactéries dans votre microbiote ce qui a pour effet de vous donner des ballonnements, des flatulences à outrance et un ventre gonflé de femme enceinte (entre autres). Diagnostiquer et traiter cette maladie est loin d’être simple, car encore très méconnue en France par le corps médical. Beaucoup d’arnaques en tout genre circulent sur le net, c’est pourquoi si cela vous intéresse, je vous ferai un article sur ce sujet si spécifique qu’est le SIBO.

Références
https://www.vidal.fr/maladies/estomac-intestins/ballonnement-flatulence-aerophagie/traitements.html
(1) Site Monash University

J’espère que cet article sur les traitements et solutions contre les gaz intestinaux vous aura aidé au mieux. Si vous voulez partager votre avis ou vos retours d’expériences sur certains traitements, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ⬇ Vous êtes également libre de partager cet article autour de vous (sans vexer personne hein, on parle quand même de prouts ! Sujet tabou, mais si jamais vos connaissez un proche que cela peut intéressé pourquoi pas 😁). Après tout, le bonheur commence par votre intestin !

Plus
D'articles

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Délia
1 année il y a

Tu m’as donné envie de savoir ce que sont les FODMAPs

Le protocole FODMAP est-il fait pour vous ?

- Quelles sont les contre-indications ?
- Est-ce que vos symptômes correspondent à la mise en place de ce régime ?