manger sansc FODMAP 3 clés pour tenir sur la durée

Elementor #4990

J’aimerais vous raconter mon histoire et vous dire que j’ai choisi d’adopter une alimentation faible en FODMAP par choix de vie. Pour m’engager dans une démarche saine vis-à-vis de mon corps. Mais cela ne s’est pas tout à fait passé comme cela. Non, le rééquilibrage alimentaire sans FODMAP s’est imposé à moi. Il m’a été proposé par un médecin gastro-entérologue qui a su comprendre les symptômes que je trainais depuis mon plus jeune âge.

Après une errance médicale de près de vingt ans (si si) j’apprends enfin que je suis atteinte du syndrome de l’intestin irritable (SII). Que tous mes problèmes viennent de mon alimentation, car il se pourrait que je sois en fait … intolérante alimentaire.

Le diagnostic fut l’effet d’une bombe, véritable ascenseur émotionnel. D’abord le déni, puis la joie de mettre une maladie (existante) sur mes maux pour laisser la place à un grand désarroi : comment faire pour suivre ce régime dit sans FODMAP au quotidien ?

Comment tenir sur la durée tout en continuant d’avoir une vie sociale, se faire plaisir… vivre normalement en fait ?

Face aux faibles informations sur le sujet, j’ai décidé de m’autoformer à cette diététique si spécifique qu’est le régime FODMAP.

Syndrome de l’intestin irritable : le mal du siècle ?

Vous avez surement déjà entendu parler du Syndrome de l’Intestin Irritable. Cette maladie chronique touche près d’une personne sur sept dans le monde selon les dernières données. C’est énorme. À titre comparatif, la maladie cœliaque (intolérance au gluten) concerne 1 personne sur 100 selon l’AFDIAG.

Dysbiose, intolérances alimentaires, candidose, prises d’antibiotiques à outrance, mauvaise hygiène de vie, stress, gastro-entérite mal soignée … de nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’un intestin irritable. Voilà pourquoi il concerne autant de monde, souvent sans que les personnes concernées ne le sachent. Elles souffrent en silence dans une errance médicale totale, comme ce fut mon cas.

L’origine de mes troubles digestifs est la résultante d’intolérances alimentaires. Et j’ai su le découvrir grâce au régime FODMAP.

Le régime FODMAP, c’est quoi ?


Recette béchamel faible en FODMAP et en calories

 

Ma recette de béchamel végane, faible en calories et en FODMAP

 

Commençons par le commencement. Qu’est-ce donc que les FODMAPs ??

Il s’agit de glucides complexes présents dans la plupart des aliments. Ce sont des sucres naturellement indigestes qui ont tendance à fermenter dans votre intestin via le travail des bactéries de votre microbiote. C’est un processus naturel et normal, mais qui dégénère et provoque des crises digestives chez les personnes souffrantes d’un intestin dit « irritable ».

Dans les années 2000, des chercheurs de la Monash University à Sydney ont fait des études sur les effets de ces sucres. Leur découverte est de taille, puisqu’ils ont pu observer que 75% des patients atteints du SII voient leurs symptômes s’améliorer voire complètement disparaître si elles suppriment ces sucres de leur alimentation. Ces chercheurs les ont classés en différentes catégories nommées FODMAP. FODMAP est l’acronyme de : Fermentable Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And Polyols. Qui désigne toutes les catégories de sucres qui fermentent dans l’intestin, responsables des troubles digestifs chez certains.

Le régime sans FODMAP consiste donc à supprimer ces sucres de son alimentation pour apaiser son intestin et, dans la majorité des cas, se libérer de ses troubles digestifs. Je n’aime pas trop le terme régime, même si cela demande des restrictions non négligeables. C’est plutôt un protocole, un rééquilibrage alimentaire à faire sur une période donnée, pour dépister vos intolérances alimentaires.

Pour ma part, ce protocole alimentaire m’a changé la vie ! Vous pouvez lire mon histoire ici.

Comment faire au quotidien sans perdre sa vie sociale ?

Le rééquilibrage FODMAP doit durer plusieurs semaines pour être efficace. Et autant de restrictions sur une telle période c’est long, très long. C’est pourquoi je voulais vous partager mes 3 conseils pour manger sans FODMAP et tenir sur la durée :

1. Anticiper !

Règle numéro 1 si je puis dire. Une fois la liste des aliments autorisés/déconseillés en main, votre protocole sous le coude, vous allez pouvoir commencer. Mais attention, on ne fonce pas tête baissée ! Analysez bien la liste, constituez vos menus et commencez par faire les courses. À partir du moment où vous commencez le régime FODMAP, plus rien ne doit être laissé au hasard, pas un écart ne doit s’immiscer. Sinon, vous allez fausser vos tests de réintroduction (ça serait ben dommage de tenir au début pour fausser les résultats de vos tests sur la 2ème partie du protocole !).

C’est pourquoi je vous conseille de tout anticiper :

  • Préparer les menus de la semaine
  • Faire votre liste de courses associée
  • Anticiper les sorties : décaler votre arrivée après le repas ou emmener votre gamelle
  • Toujours avoir des collations avec soi
  • Réfléchir aux repas en déplacement

2. En parler autour de soi

Ce conseil peut paraître absurde, car quoi de plus difficile que d’affronter le regard et le jugement des proches sur notre alimentation « hors normes » ? Et bien, en fait j’ai pu remarquer par expérience que ce qui m’a le plus aidée, c’était justement d’en parler. D’être honnête sur ma démarche de régime un peu spécial. D’expliquer que je ne peux pas manger comme tout le monde pendant un certain temps. J’explique que je suis malade et que j’ai besoin de faire ce protocole pour dépister mes intolérances alimentaires.

Vous allez voir, plutôt que du jugement ou du mépris, vous allez recevoir une salve d’attentions rien que pour vous. Si vous êtes invité à manger chez des proches, envoyez donc la liste des aliments que vous pouvez consommer s’ils insistent pour vous faire à manger. Cela sera peut-être un casse-tête pour eux, mais s’ils ont demandé c’est qu’ils veulent vous voir et vous faire plaisir. C’est tout ce qui compte puisque vous allez avoir besoin de soutien pour ne pas lâcher votre protocole FODMAP.

Et si au contraire vous vous sentez jugé et subissez trop de réflexions ? Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de vous éloigner des personnalités toxiques. Que ce soit pour tenir votre régime FODMAP sur la durée ou … pour votre tranquillité d’esprit de base dans la vie.

3. Rester concentré sur son objectif

On ne commence pas un régime FODMAP par hasard. Si vous avez choisi de vous lancer dans un tel protocole, vous savez pourquoi vous le faites. Vous avez un objectif. Le mien était de dépister mes intolérances alimentaires pour me permettre de me libérer de mes troubles digestifs et de ma fatigue chronique. Mais cela peut aussi être : de vous débarrasser de votre anxiété, dépression, de migraines, douleurs menstruelles… tous les symptômes du syndrome de l’intestin irritable qui vous pourrissent la vie au quotidien. Qu’importe, pour tenir ce qui va vous aider c’est de visualiser votre objectif et de le garder en tête. C’est cet objectif qui doit vous guider vers la réussite de votre démarche de manger sans FODMAP et tenir sur la durée du protocole.

Et vous, avez-vous déjà mangé sans FODMAP ? Quel autre conseil pourriez-vous donner pour tenir sur la durée du protocole ? Parlons-en en commentaires ! 

Vous êtes également libre de partager cet article autour de vous : les Foodmapers sont plus nombreux qu’on ne le pense 😉

Pour continuer à suivre toutes mes publications, voici mes comptes Facebook FoOdmapers et Instagram @foodmapers_sii

Merci au blog Saveurs solaires

Cet article participe à l’événement “Manger sain : 3 clés pour tenir sur le long terme” du blog Saveurs solaires. Il m’a inspiré cet article.

En effet, c’est un blog que j’apprécie beaucoup pour ses articles bien documentés, et en particulier celui-ci : « 5 bonnes raisons d’activer ses graines ». Il explique en 5 points détaillés pourquoi il très intéressant « d’activer ses graines », ce que l’on ne sait pas forcément. Si vous commencez le régime FODMAP certaines graines sont autorisées donc n’hésitez pas à suivre ses conseils !

Plus
D'articles

N'hésitez pas à partager ;)
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Le protocole FODMAP est-il fait pour vous ?

Découvrez si vos symptômes correspondent et les contre-indications à ce régime