comment gérer intestin irritable fêtes

Comment gérer son intestin irritable pendant les fêtes ?

En cette période de fêtes de fin d’années, je souhaitais vous aider à travers cet article pour savoir comment gérer son intestin irritable pendant les fêtes. Je pense que cela va parler à plus d’un Foodmapers. En effet, qui n’a jamais été mal niveau digestif après les fêtes ? Pour ma part, dans mes pires années de la maladie, je pouvais me sentir mal pendant 1 mois complet après les fêtes !

Alors, comment éviter cela ? Comment gérer sa digestion, son stress, son SII en cette période festive ? La réponse avec les 7 conseils suivants de l’université de Monash :

Anticipez

Congeler vos repas afin de disposer d’options de plats pauvres en FODMAPs à la maison lorsque vous serez dans la folie des préparatifs. Si vos symptômes se manifestent principalement lorsque vous êtes à l’extérieur, vous pouvez envisager de préparer des en-cas faibles en FODMAPs pour les avoir sous la main et éliminer la tentation d’acheter des produits remplis de FODMAPs.

Voici quelques options faciles à avoir sous la main ou au congélateur : banana bread, frites de patates douces, velouté de panais ou cookies.
Cliquez ici pour consulter sur le blog d’autres recettes.

Réfléchissez aux boissons

L’alcool et le café peuvent exacerber vos symptômes très facilement. Mais quoi de plus difficile que de les éviter pendant cette période de fête ?

On en a déjà parlé dans un précédent article, l’alcool est un irritant pour l’intestin, je vous recommande donc de limiter votre consommation dans la mesure du possible. Un autre conseil est de consommer l’alcool avec de la nourriture pour réduire la probabilité d’apparition de symptômes. Jamais d’alcool sur un estomac vide ! Mais ça, intestin irritable ou pas, c’est déjà une technique bien connue pour éviter de rouler sous la table avant 21h 😛. Si vous vous autorisez à boire de l’alcool pour les fêtes, faites-le avec parcimonie en évitant trop de mélanges différents et les alcools trop riches en sucres comme le vin blanc moelleux.

Voici une liste d’alcool a priori plutôt faibles en FODMAPs à privilégier, avec modération bien évidemment : 

  • Spiritueux clair et peu sucré tel que la vodka
  • Gin
  • Whisky
  • Vin – plutôt rouge et maximum 1 verre
  • Vin chaud – l’alcool ainsi cuit le rend plus tolérable pour la plupart des Foodmapers

De même, pour les personnes sensibles à la caféine, vous pouvez réduire votre consommation ou remplacer votre café par un déca ou mieux encore, une tisane. Après un bon festin quoi de mieux qu’une tisane digestion aux feuilles de mélisse ? 🙂

Et si vous êtes comme moi c’est-à-dire beaucoup trop raisonnable et fier de vous refuser la moindre goutte d’alcool, vous pouvez vous autoriser des softs comme ceux-ci :

  • Thé glacé maison
  • Orangina ou eau gazeuse nature – 1 verre max en cas de ballonnements
  • Citronnade
  • Pur jus ou cocktails de fruits (sans alcool) faibles en FODMAP : agrumes, bananes, ananas, cranberries, fraises, framboises … cliquez ici pour avoir la liste complète des fruits autorisés
  • Boisson à l’eau de coco
  • Vin chaud – allez on va dire que l’alcool est cuit donc ça passe 😛

Mollo sur les gâteaux apéro

Les fameux gâteaux apéro !! Dont on se goinfre pendant 1h et qu’on regrette dès que les entrées commencent à arriver sur la table. Ces produits sont en général très transformés et à base de blé, riches en fructane. Prenez soin de les éviter ou prenez le contrôle en rapportant vous-même des biscuits apéros !

Il y a quand même moyen de se faire plaisir sans FODMAP avec par exemple, des chips de pomme de terre, des tortillas de maïs, des olives …

Apportez un plat à partager

Si vous êtes invité à rejoindre des amis ou de la famille, proposez d’apporter un plat à partager ! Par exemple une salade, une soupe ou un mélange de légumes que vous appréciez et qui vous épargneront des symptômes.

Veillez également à ce que ce plat soit rassasiant au cas où ce serait le seul plat « sûr » en vue. Voici quelques exemples : potiron rôti à la feta et grenade, salade de pommes de terre et haricots verts, riz aux crevettes et ananas …

Gérer votre stress

Bien que ce soit une période festive, les fêtes de fin d’années sont souvent une source intense de stress. Entre le boulot à boucler avant les vacances, les cadeaux à trouver, les préparatifs des repas et la gestion des crises familiales en vue, toute personne normalement constituée à de quoi être un poil tendue !

Sauf que lorsque l’on est constitué avec un intestin irritable, le stress est encore plus délétère. Il est donc important de trouver les moyens de se détendre durant cette période, voici mes conseils :

  • Faites une activité physique : pas besoin de vous mettre au sport du jour au lendemain, il s’agit là surtout de bouger pour rester en forme, se promener, faire un jogging, prendre les escaliers … L’essentiel est de maintenir une bonne condition physique. Le sport permet également de libérer de la dopamine qui sera très bénéfique pour votre digestion au quotidien.
  • Méditez : il a été démontré par des études que les exercices de pleine conscience réduisent les symptômes du SII. Il existe un certain nombre d’applications géniales comme Petit Bambou que vous pouvez suivre ne serait-ce que 10 min par jour. Sinon, vous trouverez également des vidéos de méditation sur YouTube. 
  • Parlez à quelqu’un : il peut s’agir d’un ami, d’un collègue ou d’un proche. Si vous avez ressentez le besoin de parler il ne faut pas hésiter. De même, si votre stress s’intensifie et se prolonge, je vous recommande d’en parler à un professionnel de santé pour obtenir des stratégies de soutien supplémentaires. Prendre soin de sa santé physique c’est bien, prendre soin de sa santé mentale c’est crucial.

Repérez ce que vous pouvez manger

L’avantage des repas de fêtes, c’est que l’on se retrouve très souvent devant pléthore de plats ! Même si c’est un peu différent en fonction des foyers et des cultures, vous devriez trouver des aliments sûrs, faibles en FODMAPs dont vous pourrez vous rassasier lors du réveillon.

Par exemple les produits carnés sont naturellement exempts de FODMAP. Donc toute viande rôtie ordinaire ou poisson, crustacés, sera pauvre en FODMAP. Les pommes de terre, les carottes et les panais sont également des options à faible teneur en FODMAP et constituent d’excellents accompagnements festifs !

Faites surtout attention aux sauces ou aux garnitures si vous n’êtes pas sûr des ingrédients, car ces aliments peuvent souvent contenir des FODMAPs (farine de blé, additifs riches en Polyols…).

Profitez de ces moments festifs !

Et surtout, profitez de cette période avec vos proches pour les fêtes ! Si vous craquez dans votre protocole ou si quelques FODMAPs cachés se glissent dans votre assiette, ne paniquez pas – cela ne réduira pas à néant tous vos efforts. Si vous ressentez des symptômes indésirables, vous pouvez parcourir mes articles sur le blog sur la façon de soulager la diarrhée ou les douleurs abdominales et les ballonnements qui pourraient vous aider !

Je vous souhaite de douces et reposantes vacances de Noël en compagnie de vos proches !

J’espère que cet article sur comment gérer votre SII pendant les fêtes vous a plu et va vous aider afin d’encore mieux vous guider dans votre rééquilibrage alimentaire.
Si vous voulez partager votre avis ou vos propres conseils, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ⬇ 

Vous êtes également libre de partager cet article autour de vous : les Foodmapers sont plus nombreux qu’on ne le pense 😉 passez d’excellentes fêtes de fin d’année !

Plus
D'articles

N'hésitez pas à partager ;)
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
benedicte
9 mois il y a

De belles fêtes aussi. Merci pour ces conseils et j’aime le « mollo sur les gâteaux apéros »; oui j’avais cette tendance à prendre pour pouvoir boire un verre d’alcool en apéro.

aurorecha
9 mois il y a

merci pour ces super conseils qui me permettront de celebrer les fetes de fin d’annee plus sereinement 🙂

Sandrine
9 mois il y a

Merci pour cet article et ces super conseils. Bonne fêtes

anneprudent
9 mois il y a

Excellents conseils pour pouvoir passer ces fêtes sans trop de casse.

Merci beaucoup 🙂

Le protocole FODMAP est-il fait pour vous ?

Découvrez si vos symptômes correspondent et les contre-indications à ce régime